LA COMMUNAUTE SALESIENNE DE BAMAKO

UN PEU D’HISTOIRE…

L’année 1984 fut le 25ème anniversaire de la fondation de la Province de Valencia. Comme cadeau d’anniversaire, la Province voulut fonder une nouvelle communauté au Mali, destinée à un Centre Professionnel. A la même époque, l’évêque de Bamako cherchait une Congrégation pour diriger le Centre Professionnel du diocèse, créé 27 ans plus tôt par un Père Blanc (Bruno Michel). Ayant écrit au Recteur Majeur, celui-ci le mit en contact avec le Père Miguel Asurmendi, Provincial de Valencia et le vicaire de l’Évêque, en présence de la nouvelle communauté (Alberto Aserrano directeur, Valeri Zudaire, vicaire économe et José Guillem, conseiller et surveillant général du Centre Père Michel.

Le 02 septembre 1985 a eu lieu la prise de possession du Centre Père Michel par la Congrégation Salésienne. L’abbé Antoine Diarra, vicaire général d’alors du Diocèse, était là en représentation de l’archevêque, Mgr Luc Sangaré, évacué à Paris après une grave chute.

Étaient présents à la cérémonie : Père José (Pepe) Sabater, représentant du Provincial de Valencia et le Père Jacques Avisse, Directeur du Centre Père Michel. La nouvelle communauté salésienne : Alberto Serrano, Pepe Guillem et Valerio Zudaire. En représentation de la Famille Salésienne du Mali : Guillem Tortosa, et les sœurs salésiennes María Jesús Goñi, Eleonora Fulcini et Gabriella Parodi.

Le même jour a eu lieu l’érection de la nouvelle Communauté Salésienne mise sous le patronage de Saint Joseph et la nomination du Directeur en la personne du père Alberto Serrano.

AUJOURD’HUI…

L’œuvre salésienne à Bamako est constituée du Centre Père Michel (CPM), Centre de Formation Professionnelle et Technique, servant en même temps de lieu de formation (Formation duale) les après-midis pour les jeunes des quartiers environnants qui ne remplissent pas les conditions pour suivre les cours réguliers du CPM. En dehors des différentes filières dans lesquelles sont formés les apprenants, entre autres : Électricité et Électromécanique, Mécanique Auto et Mécatronique, Construction Métallique, Entreprise Agricole…, le Centre offre des cours d’alphabétisation pour relever le niveau des jeunes déjà dans la vie active afin qu’ils sachent lire, écrire et compter en français.

  • L’œuvre salésienne de Bamako dispose d’un foyer d’une capacité d’accueil de 60 apprenants du CPM qui viennent de l’intérieur du pays ou qui viennent de très loin et ont des difficultés d’hébergement.
  • La communauté œuvre dans la Paroisse Notre Dame des Champs qui couvre les deux secteurs de Missira et Niaréla avec ses dix (10) CCB.
  • L’œuvre dispose aussi d’une ferme agro-pastorale à Moribabougou située à 22 km de Bamako au bord du fleuve Niger. Elle est d’une superficie de 38 hectares et sert de champ d’expérimentation pour les apprenants du Machinisme et de l’Entreprise Agricole. La communauté y développe des AGR en collaboration avec le CPM. Elle est souvent mise à disposition pour toute activité pastorale. Le CPM est en partenariat avec les ONG Formation Sans Frontières, Éléphant Vert et Global Tech.

L’Oratorio-Centre des Jeunes accueillant des jeunes et des enfants pour diverses activités, notamment sportives et culturelles sont abrités par le CPM.

À l’œuvre sont rattachés le siège de la Délégation et le Bureau de Planification et Développement (ADAFO) Antenne du Mali.

Pour plus d’informations sur les différents secteurs de la communauté :

CONTACTS

Centre Père Michel (Salésiens)

B.P. 298 Bamako – Mali

(+223) 20 21 35 57 Communauté

 (+223) 76 66 84 66 (Directeur)

(223) 20 21 35 57 (Centre professionnel)

E-mail: bamako@sdbafo.org / cpmsdbbko@yahoo.fr / sdbcpm@gmail.com 

LES MEMBRES DE LA COMMUNAUTE

P. Adjor Norbert

Directeur de la communauté et du Centre professionnel

P. Kombate Marc

Vicaire de la Communauté et Curé

P. Salami Roméo

Econome et Coordinateur de la Pastorale des Jeunes

Fr. Bali Christophe

Responsable de la Ferme

Ab. Hounsa Damase

Stagiaire

Nous écrire

Information

PROVINCE SALESIENNE DE L'AON