COMMUNAUTE SALESIENNE DE BOBO-DIOULASSO

Un peu d’histoire…

L’origine de la présence salésienne au Burkina Faso remonte en octobre 1990, où Don Odorico, Conseiller pour les Missions, confie au P. Ramon Moya, la tâche de sonder la possibilité d’une présence salésienne au Burkina Faso en contactant les évêques de Bobo et de Koudougou. En novembre, Ramon se rend à Bobo, où les évêques sont réunis en Conférence Episcopale afin de programmer un entretien calme avec eux. En décembre, Mgr Sanon Anselme le fait visiter Bobo et lui parle des besoins pastoraux et de ce qu’il voudrait des salésiens. Le dossier de Mgr Sanon Anselme, très clair et précis fut remis à Rome par Ramon.

Bobo fut retenu comme lieu de fondation (le dossier de Koudougou n’était parvenu à Rome qu’en mai). En mars 1991, Ramon (à titre d’interprète) vient du Mali pour visiter avec le provincial de Madrid, le P. Pedro Lopez, les lieux concrets que l’évêque pouvait offrir.

Alors, la présence salésienne de Bobo fut confiée à la Province de Madrid (Espagne) qui, depuis les années 70, était déjà présente en Guinée Equatoriale. C’est ainsi que le premier salésien, le P. Francisco Aguilera arriva à Bobo le 17 mars 1993 pour initier les démarches d’installation de la future communauté à Ouezzinville-extension, au secteur 15 de la ville, sous la juridiction de la paroisse de Tounouma.

En mars 1994, le P. Vicente Grupeli et le Fr. José Santiago Herrera arrivent aussi. La résidence de communauté achevée, les trois confrères s’y installent le 30 juin 1994. En attendant la construction de Centre d’apprentissage, l’activité de la communauté se centre sur la collaboration pastorale avec la paroisse, l’accompagnement des communautés chrétiennes du quartier et l’activité de l’oratorio, en profitant de la cour de la parcelle salésienne.

En octobre 1995, arrive le P. Faustino Garcia Peña pour remplacer le Père Francisco. La Construction du Centre d’apprentissage s’est totalement achevée en 2001, mais depuis octobre 1996, le premier pavillon avait ouvert ses portes aux premiers élèves venant en majorité de l’échec dans l’enseignement général ou même presque déscolarisés. Le Centre d’apprentissage, la collaboration avec la paroisse et l’Oratorio-Centre des Jeunes furent les principales activités pastorales à l’époque. Elle anime actuellement la paroisse st Dominique Savio érigée le Depuis 9 mars 2005.

Aujourd’hui…

Première présence salésienne au Burkina Faso depuis 1993, notre communauté a été canoniquement érigée en 2000.  La ville de Bobo-Dioulasso est la capitale économique du Burkina-Faso. Sa population est en constante augmentation et il s’y développe une importante activité commerciale. La réalité socioprofessionnelle est caractérisée par un taux élevé de chômage dont les jeunes sont victimes. 

La communauté réside au secteur 15 dans le quartier Ouezzinville-extension, un quartier populaire, avec une forte présence de jeunes et d’enfants. La situation de ces jeunes est caractérisée par certains risques : analphabétisme, abandon scolaire, exploitation des jeunes, mendicité, irresponsabilité de certains parents, le poids culturel engendrant le manque de motivation des jeunes, la division et l’instabilité des familles… Pour répondre à ces difficultés, l’éducation non formelle ainsi que l’accompagnement à travers l’évangélisation et l’éducation au temps libre jouent un rôle important.

Notre mission comprend plusieurs secteurs: Oratorio-centre de jeunes, Centre professionnel, Paroisse (avec 5 CCB), Foyer d’accueil des élèves et étudiants, École d’alphabétisation et centre d’accueil. La présence salésienne dépasse les limites du quartier et s’étend jusqu’au secteur 31. La famille salésienne est présente dans l’œuvre, avec l’Association des Salésiens coopérateurs (SSCC), l’Association  des Dévots de Marie Auxiliatrice (ADMA) et les Anciens de Don Bosco (AAEE). Elle a besoin d’être redynamisée et renouvelée dans ses membres.

Les religions présentes sur notre territoire paroissial sont : la religion traditionnelle africaine, l’Islam et le Christianisme (Catholique et Protestant).

Aujourd’hui, l’œuvre de la communauté comprend :

CONTACTS

B.P. 1247 Bobo-Dioulasso – Burkina Faso

(+226) 20.97.28.77 Communauté

(+226) 20.97.10.85 Centre professionnel

(+226) 55.19.42.14 Directeur

(+226) 57 83 04 82 Econome

bobo@sdbafo.org / sdbbobo@yahoo.fr

LES MEMBRES DE LA COMMUNAUTE

P. Zigui Ferdinand

Directeur de la communauté et Curé

P. Honfo Casimir

Vicaire et Directeur du Centre professionnel

P. Medah Oscar

Econome et Coordinateur de la Pastorale des Jeunes

Ab. Ouedraogo David

Stagiaire

Nous écrire

Information

PROVINCE SALESIENNE DE L'AON