SAINT JEAN BOSCO, L’AMI DES JEUNES

QUI EST SAINT JEAN BOSCO  ?

Saint Jean Bosco est né le 16 août 1815 aux Becchi (près de Turin – Nord d’Italie).

À 9 ans, Jean Bosco fit un rêve qui lui fera comprendre qu’il doit se donner aux jeunes pauvres dans l’amour et avec douceur.

En 1841, Jean Bosco est ordonné prêtre. Il travaille pour les jeunes pauvres et abandonnés. Il est affectueusement appelé Don Bosco.

Le 31 janvier 1888, il est retourné dans la maison du Père après avoir dédié toute sa vie à ses jeunes. Il disait : « J’ai promis à Dieu que ma vie, jusqu’au son dernier souffle, serait pour mes pauvres garçons ».

L’Église l’a proclamé Saint le jour de Pâques de 1934.

Le saint pape Jean Paul II le déclare, en 1988, Père, Maitre et Ami des jeunes.

SES ŒUVRES

Il trouve les collaborateurs de son œuvre parmi les jeunes, ses destinataires. Avec eux, il fonda en 1859 la Société de Saint François de Sales communément connus sous le nom de Salésiens de Don Bosco dont le but est d’être dans l’Église signes et porteurs de l’amour de Dieu pour les jeunes, spécialement les plus pauvres.

En 1869, fortement marqué par la dévotion à la Vierge Marie, saint Jean Bosco fonde l’Association de Marie Auxiliatrice. Une association qui a pour vocation de répandre le culte à Marie Auxiliatrice celle dont il a dit au soir de sa vie :« c’est elle qui a tout fait ».

En 1872, avec Marie-Dominique Mazzarello, il créa l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice (Sœurs Salésiennes) qui vit le même esprit éducatif et pastoral que les Salésiens.

En 1875, Don Bosco envoie pour la première fois les Salésiens en Amérique Latine pour coopérer au travail missionnaire de l’Église.

En 1876, il mobilise des laïcs, hommes et femmes, généreux et disponibles, au service de l’éducation des jeunes. Ceux sont les Salésiens Coopérateurs.

SON CHARISME

Son charisme s’exprime dans la devise reprise de Saint François de Sales : « Da mihi animas, cœtera tolle » : « Donne-moi des âmes, et prends tout le reste ».

Dans ce choix, sa préférence et son premier objectif furent d’éduquer les jeunes garçons de la rue, pauvres et abandonnés, pour leur faire goûter la joie de devenir des saints, sans oublier de répondre à leurs besoins en promouvant la dignité humaine. Don Bosco résumait son double projet en disant : « faire de bons chrétiens et d’honnêtes citoyens ».

Son action fut vaste parce Dieu et les jeunes le valaient bien : rassembler les bonnes volontés, développer la communication sociale, conscientiser les riches et ceux qui ont le pouvoir pour qu’ils décident en faveur des jeunes qui sont l’avenir de l’Eglise et de la société. Les salésiens maintiennent les deux faces de ce charisme : « Évangéliser en éduquant, éduquer en évangélisant ».

Le don de l’amitié s’incarne dans l’esprit de famille, la maison, l’accueil, le jeu et la joie. Don Bosco croyait en Dieu et dans les jeunes. Il a tout fait avec Dieu et pour Dieu, avec les jeunes et pour eux.