LA COMMUNAUTE SALESIENNE DE OUAGADOUGOU

L’histoire de la présence de la Famille Salésienne à Ouagadougou remonte aux années 80. En effet, le 18 juin 1984, alors que le «Projet Afrique» prenait corps dans toute l’Afrique de l’Ouest, le Cardinal Paul Zoungrana, Archevêque de Ouagadougou, s’adressait aux responsables de la Congrégation salésienne pour demander une fondation dans son diocèse. Demande sans suite.

Il fallait attendre la fondation de Bobo-Dioulasso en 1994 pour des contacts plus directs. Les confrères de Bobo sont reçus par Monseigneur Jean-Marie Compaoré, l’Archevêque de Ouagadougou à l’époque. Mais là encore, rien n’est décidé par la nouvelle délégation salésienne AFO qui cherchait plutôt à organiser et consolider les œuvres déjà entreprises. Le 2 mai 1999, Mgr. Compaoré adresse une demande de fondation au premier provincial de la toute nouvelle Province « Notre Dame de la Paix » de l’Afrique Francophone Occidentale (AFO), le Père Lluis Maria Oliveras. Dans sa correspondance il déclare son souhait d’avoir les salésiens dans son diocèse pour s’occuper de l’apostolat des jeunes. Suite à cette demande, le Père Vicente Gruppeli, alors directeur de la communauté salésienne de Bobo, rencontre l’Archevêque de Ouagadougou le 17 mai 1999. Il produit un rapport du contenu de cette rencontre, et il l’envoie au Provincial. Mais pas de suite concrète sur une quelconque fondation.

Le Père Manolo Jimenez, alors 2ème provincial de l’AFO, reprend les contacts avec Monseigneur Compaoré. En effet, le 3ème Chapitre Provincial de 2007, dans son document sur le « Réajustement provincial » stipulait que « pour les éventuelles nouvelles fondations, la Vice-province veillera à assurer au moins deux communautés salésiennes dans chaque pays » (RP 2.8.c.1).

Courant les années 2007-2010, plusieurs entretiens ont eu lieu entre l’Archevêque et le Provincial. Le fruit de ces entretiens a été le projet de Convention entre la Province et l’Archidiocèse. Le Provincial et son conseil avaient alors proposé une « feuille de route » pour la fondation.

Une communauté salésienne avec 2 confrères sera installée en septembre 2009, ayant comme principale mission celle de l’insertion dans le milieu et de la prospection en vue de définir un type de service à rendre dans le futur :

  • Signature de la Convention entre l’Archidiocèse et la Province salésienne AFO
  • Se donner 2 ans de prospection du milieu et d’insertion progressive de la communauté salésienne afin de définir le projet.

Les œuvres dès le début

Deux confrères, les Pères Juan Carlos Valdiviezo et Jésus Benoit Badji, arrivent en 2009 pour prendre contact avec la réalité. Dans un premier moment, ils ont été logés au presbytère de la Paroisse Notre Dame des Apôtres de la Patte d’Oie, dont le territoire s’étend jusqu’à la zone que l’archevêque avait prévue pour la fondation.

En 2010, une nouvelle équipe arrive. Les activités oratoriennes se développent. Avec la collaboration de ADAFO (Bureau provincial de développement chargé de la gestion des projets), une étude sérieuse sur la situation de l’enfance et la jeunesse de la zone va servir de base pour présenter à Solidaridad Don Bosco de Séville un projet de service aux jeunes de la zone. L’offre d’apprentissage et de scolarisation des enfants se faisaient vraiment sentir. En avril 2011, le Conseil provincial fait le déplacement de Ouagadougou afin de prendre une décision finale sur le choix du quartier et l’acceptation du terrain offert par le diocèse. Il donna son feu vert. Le terrain a une superficie de 5.7 Ha, propriété de l’archidiocèse, qui l’a cédé in perpetum à la Congrégation salésienne.

Le projet présenté fut la construction, l’équipement et le fonctionnement pour 1 an d’un Centre Socioculturel sur le terrain cédé par l’archevêque.

Les secteurs d’activités

Les secteurs d’activités sont les suivants :

    • Centre socioculturel avec :
      • Atelier de Coupe-couture-tissage
      • Atelier de coiffure
      • Informatique
      • Cours du soir : pour des jeunes collégiens
      • Formation d’animateurs
      • Activités d’Oratorio pendant les week-ends
    • Activités liturgiques dans les Communautés Chrétiennes de Base : Eucharistie, confessions, formation
    • Activités avec les jeunes dans les CCB

CONTACTS

01 B.P. 5350 Ouagadougou 01

(+226) 60 02 18 18

(+226) 70 77 91 77 (Centre)

e-mail : ouaga@sdbafo.org

LES MEMBRES DE LA COMMUNAUTE

P. Basson Joseph

Directeur de la Communauté et du Centre

P. Isidore Minougou

Econome

P. Ametepe Franck

Directeur de ADAFO

P. Meba Didier

Délégué provincial de la Pastorale des Jeunes

Fr. Kouagou Ferdinand

Aux études

Nous écrire

Information

PROVINCE SALESIENNE DE L'AON